© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

mardi 20 septembre 2016

Un article de la Voix du Nord sur les cinémas lillois

A l'occasion des Journées du Patrimoine, d'une exposition et d'une conférence lors de ces deux jours, La Voix du Nord, édition lilloise revient sur la rue de Béthune : la rue des cinémas ! Encore aujourd'hui, c'est une artère commerçante liée au 7eme Art ! Mais depuis 100 ans, c'est le cas ! 
L'article de La Voix du Nord est également copieusement illustré par des images jamais ou très peu vues... Les voici en complément. 

Voici l'article signé par Frédérick Lecluyse    
Lille et les rues piétonnes ont toujours eu une relation particulière avec les salles obscures. Commencée en 1896, cette histoire sera visible à partir de ce samedi à la mairie de quartier Centre, où les membres de LCA ont préparé une exposition très documentée dont voici l’avant-première.

Si la rue de Béthune fut, à la fin des années 70, surnommée la rue aux cinémas pour être alors championne d’Europe en nombre de salles, c’est rue Esquermoise que tout commence à l’aube du XXe siècle. Selon les membres de Lille Centre Animation, c’est en 1896 qu’un film des frères Lumière est diffusé dans une brasserie. Sans doute la Brasserie de l’industrie. «  À l’époque, il n’existe pas encore de salles proprement dite, explique Hugues Meura, qui a très longtemps exploité avec son épouse Cécile la librairie universitaire du même nom, rue de Valmy. Le cinématographe est alors une attraction.  » Mais il va rapidement devenir une industrie florissante. «  Le succès est phénoménal  », assure Daniel Baes, président de LCA.

Les cinémas s’installent dans l’hypercentre : le Lille-Cinéma, parvis Saint-Maurice, l’Omnia, rue Esquermoise, le Capitole, The Imperial Vio, rue de Béthune, etc. La future rue piétonne devient déjà à l’époque l’épicentre de la révolution cinématographique lilloise. L’Eden s’y installe en 1910. Le Printania ouvre rue d’Amiens, juste à côté. Dans son édition du 17 février 1933, le journal Le Réveil du Nord parle de la rue de Béthune comme de la rue aux spectacles. D’autres salles y ouvrent leurs portes : le Caméo, la Grotte ou le Familia, qui compte une salle de 1 200 places. Mais il y a encore plus vaste. Beaucoup plus vaste.
Rue Nicolas-Leblanc, la salle de l’Hippodrome (dernière photo) est alors un gigantesque amphithéâtre pouvant accueillir 5 000 spectateurs. Dès 1903, Gaumont y diffuse déjà des films devant un public record digne du futur Zénith, qui verra le jour près d’un siècle plus tard. Dans les années 20, c’est le temps des stars et des starlettes avec le beau Rudolph Valentino et la très belle Renée Adorée, née à Lille en 1898 en même temps que le cinéma. «  La rue de Béthune a compté jusqu’à sept cinémas  », indique Cécile Meura. Aujourd’hui, elle n’en compte plus que deux. Un mauvais film.








vendredi 16 septembre 2016

La politique cinéma de la région à l'honneur !!!

La revue professionnelle Le Film Français met à l'honneur dans son numéro du 16 septembre la politique régionale des Hauts de France en direction du cinéma ! C'est une véritable offensive pour le 7ème Art qu'a engagé le Président de la région Xavier Bertrand épaulé par François Decoster, vice-Président chargé de la culture. L'effort financier est massif et a un but : faire du cinéma l'une des grandes vitrines de la région, un fer de lance culturel, porteur également d'emplois avec une importante visibilité dans les médias nationaux et internationaux. Le budget actuel est multiplié par 2,5, soit 10 millions d'euros par an pour la filière audiovisuelle dans son ensemble, le grand comme le petit écran. "Après l'Ile de France, je veux que les Hauts de France soit la première en province pour la production de films et de séries", a déclaré le Président de la région Xavier Bertrand. De quoi donner du grain à moudre pour ce blog qui a ainsi de longues années devant lui ! C'est donc un plan de soutien massif qui s'engage jusqu'à la fin de l'actuel mandat du Président Bertrand. C'est une volonté de promouvoir la région à travers tous les pans du cinéma : des comédies jusqu'aux séries tv en passant par les films à petit budget ou les productions dites "sérieuses" lorgnant en direction des Palmes d'or et Césars. Les Hauts de France deviennent ainsi une région où la culture est importante : montrer que derrière le Louvre, il y a également d'autres cultures, et notamment celle qui symbolise le dernier siècle: le cinéma ! Le Nord, c'est le cinéma, tel est le credo que nous ne pouvons que soutenir et que l'on devine à la lecture de toutes les pages de ce blog ! C'est Pictanovo qui sort renforcé par ce nouveau coup de fouet et ce dynamisme. L'aide financière aux œuvres grimpe ainsi de 3 à 7,2 millions d'euros. Ce seront ainsi près de 200 œuvres qui peuvent être soutenus ! Xavier Bertrand annonce également qu'il ne s’arrête pas là avec la création prochaine de nouveaux studios dans la métropole lilloise ainsi que dans l'Oise pour accueillir des tournages, en plus de ceux déjà existant à Wallers. Nul doute qu'une Cinémathèque régionale ouverte et populaire, s'intéressant aux créations filmiques des origines à demain en passant par toutes les formes de l'exploitation cinématographique et en privilégiant le spectateur ne peut être qu'un des prochains défis de l'équipe Bertrand. Afin de sauvegarder la mémoire cinéma et de porter le dynamisme en le valorisant, une structure comme une Cinémathèque Régionale ne peut être que fortement souhaité. C'est dès maintenant et sans attendre qu'il faut lancer la viabilité de cette structure, réfléchir à ces objectifs, son mode de fonctionnement, les choix à opérer, sans oublier le pôle structurant d'une Cinémathèque : le spectateur, mais aussi et surtoutse porter en direction du monde scolaire ! Est-ce un vœu pieux ? 




Exposition sur les cinéma roubaisiens

Du 8 au 24 septembre, une belle exposition a lieu à Roubaix sur les cinémas de la ville. Des premières projections jusqu'au Duplexe, Roubaix a vibré au rythme de dizaines de salles de cinéma. Ce sont de très nombreux documents qui seront visibles lors de cette exposition qui se tient notamment à l'occasion des Journées du Patrimoine, montrant ainsi l'importance du 7eme Art dans le patrimoine de la région des Hauts de France ! Rappelons ainsi par la même occasion la conférence de Daniel Granval sur la rue de Béthune, la rue des cinéma à Lille et l'exposition sur les cinémas béthunois. Tous ces événements ont été relatés ici ! 
BAR : 112 avenue Jean-Lebas. Ouvert du jeudi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30 et le dimanche 18 septembre.

Un article de Nord Eclair sur cette exposition : 

jeudi 15 septembre 2016

Un groupe facebook sur les cinémas béthunois

On ne peut que saluer et encourager la création d'un nouveau groupe facebook consacré aux cinémas béthunois, à leurs histoires, avec de nombreuses anecdotes et documents !
A l'heure ou l'histoire de l'exploitation cinématographique à Béthune va ouvrir un nouveau chapitre avec la construction et l'ouverture d'un nouveau complexe, il est légitime de sauvegarder ce qui a déjà été fait. Béthune a connu le cinéma depuis la première représentation au théâtre municipal et l'histoire du 7eme Art béthunois fait parti de la grande histoire de la ville et de ses habitants depuis plus de 100 ans.
Puisse cette initiative prendre de l'essor et espérons que d'autres groupes se créeront pour les villes de notre grande région. Il y a tant à faire et tant à sauver et à sauvegarder !

https://www.facebook.com/groups/179752638712028/

A l'occasion des Journées du Patrimoine,  il y aura une exposition sur les Cinémas de Bethune qui a lieu les 17 et 18 Septembre 2016 aux amis du musée rue de la Délivrance à Béthune. 

Un des très nombreux documents de ce groupe facebook !

mardi 13 septembre 2016

Découverte de façade d'un ancien cinéma

Les rénovations urbaines, les changements de propriétaires, les travaux de rénovation permettent parfois de faire de belles trouvailles. C'est le cas en moment à Saint-André-lez-Lille. En effet, les deux enseignes "Le Ratintout" et "Chantecler" viennent d'être redécouvertes à l'occasion de travaux de transformation du bâtiment. Le magasin Oiseau bleu réduit sa surface et la partie libérée va accueillir un magasin de proximité Carrefour. de quoi faire quelques travaux importants de ravalement de façade et de découvrir pour quelques jours les anciennes façades de ces lieux ! 

Un grand merci à Mr Marquizeau et au Syndicat d'initiative de Saint-André pour ces informations et ces photos.





Ces salles ont déjà fait l'objet d'articles sur ce blog à l'adresse ci dessous :
http://cinemasdunord.blogspot.fr/search/label/Saint-Andr%C3%A9-lez-Lille

mercredi 7 septembre 2016

Une conférence-expo sur les cinémas lillois

L'ami Daniel Granval propose le samedi 17 septembre à 17 heures à la mairie de quartier de la rue de Béthune une exposition / conférence sur les cinémas de la rue de Béthune : la rue des cinémas lillois ! Un rendez-vous à noter pour les amateurs à l'occasion des journées du patrimoine !!

Le Caméo rue de Béthune


lundi 5 septembre 2016

Le cinéma de Folembray

Merci à Jean-Marie Prévost de nous proposer ce document du cinéma de Folembray, petite commune de l'Aisne, entre Tergnier et Soissons. Il s'agit de la photo du site de la verrerie de Folembray (verrerie Brigode ). Malheureusement, peu de renseignements sur ce cinéma situé alors dans la salle des fêtes de la verrerie. Il à du fermer dans les années 1950 suite à l'ouverture de l'usine Sincoplas dans les locaux du cinéma en 1958. On remarque que le film à l'affiche est "Nuit d'Alerte", film de Léon Mathot sorti en 1946.
Des renseignements sur ce cinéma ? Des anecdotes ou autres documents ? Des informations sur d'autres cinémas de ce département ou d'une salle des Hauts de France ? Je suis preneur !! Contactez moi ! 


samedi 6 août 2016

Un nouveau complexe dans la région !

Après de multiples rebondissements liés notamment aux différents recours déposés par son principal concurrent, le Méga CGR de Bruay, la chose est maintenant entendu : Béthune aura son complexe appartenant au groupe Etoile Cinéma. La construction va pouvoir débuter très rapidement dans le quartier de la gare. Cela redistribue les cartes concernant l'exploitation cinématographique dans ce secteur. Rappelons que le Méga CGR est installé dans une vaste zone commerciale aux portes de Bruay en direction de... Béthune. Dorénavant, la sous-préfecture aura son propre cinéma situé... en plein centre-ville dans le quartier de la gare, au coeur des échanges urbains, des lignes de bus.... Le match des implantations est relancé !

Un lien vers une vidéo de France 3 Nord Pas de Calais : 


vendredi 5 août 2016

2017 : année Dunkerque !!!

Depuis moins de 24 heures, un trailer (pré bande annonce) vient d'être publié sur internet montrant quelques images du prochain film de Christopher Nolan : "Dunkirk". Alors que le film n'est pas encore fini d'être tourné et avant une intense post-production, la Warner offre déjà aux cinéphiles un trailer annonçant "Dunkirk"...Vivement juillet 2017 ! 


samedi 2 juillet 2016

Le Kernevel Palace de Sinceny

Un grand merci à Jean-Marie Prévost pour nous proposer ces deux photos. Il s'agit d'un cinéma de la commune de Sinceny dans l'Aisne, près de Chauny, à quelques kilomètres de Noyon. Son nom est le cinéma Kernevel Palace, géré par Mr Kernevel d'origine bretonne. Cette salle, visible également sur le côté sur la seconde carte postale ancienne, fut détruit par les allemands en 1917. 
Elle ne fut pas reconstruite. Actuellement, c'est la cour d'une école.
Voici quelques souvenirs de René Chaineaux, un habitant Sinceny : "Je ne sais pas en quelle année il a cessé son exploitation, mais, quand j’étais gamin, à la sortie de l’école, on allait parfois y jouer, bien que ce soit défendu à cause de son délabrement. Autant que je me souvienne, il n’y avait plus d’équipements, mais il y avait encore le balcon et la scène. Le bâtiment a été rasé dans les années 50 pour laisser la place au nouveau groupe scolaire."