© Olivier JOOS - 2009/2015

Toute utilisation, totale ou partielle, des éléments contenus dans ce blog est strictement prohibée sans l'accord de son auteur.

Par politesse, merci de demander l'avis du rédacteur de ce blog avant de faire usage des textes et documents !!!

Toute citation du texte du blog ou des documents publiés doivent IMPERATIVEMENT être accompagnés de la mention :

"© Olivier JOOS http://cinemasdunord.blogspot.com/"

Le contenu de ce blog, les informations et documents sont répertoriés par OLIVIER JOOS. Ses avis et commentaires n'engagent que lui ! Le but de ce blog est de promouvoir et de créer une véritable Cinémathéque régionale Nord-Pas-de-Calais et Picardie, libre, populaire et ouverte, facilement accessible en plaçant le spectateur et la salle de cinéma au centre des recherches. C'est en soutenant ce choix qu'un tel lieu peut voir le jour ! CINEMASDUNORD, LE SEUL SITE INTERNET QUI PARLE DE CINEMA (salles et films tournés dans la région) DANS LA GRANDE REGION DES HAUTS DE FRANCE

vendredi 17 février 2017

Le cinéma de Villers-Bretonneux

A quelques kilomètres à l'est d'Amiens, Villers-Bretonneux possédait une salle de cinéma, bien visible sur de nombreuses cartes postales anciennes.
Une première salle existait avant la première guerre mondiale puisqu'une carte montre un cinéma dénommé sur la légende la carte : "cinéma Villers". On le voit à droite de la première carte ci-dessous.
Puis, dans les années 1920 - 1930, le Modern cinéma est construit Rue de la République avec une capacité de 350 places. Dans les années 1950, le directeur est Julien Hill. C'est la veuve de Mr Hill qui prendra la succession en 1960. Actuellement, ce cinéma est un local de bureaux.
Un autre cinéma voit le jour au début de 1960 : le Familia, 1 rue du Général Leclerc. Le directeur est Mr Denys. Actuellement, ce cinéma n'existe plus : un cabinet d'assurances est à sa place. Il a fermé aussi dans les années 1970, face à la concurrence des cinémas amiénois. Signalons aussi que Mr Denys proposait aussi un cinéma itinérant avant de prendre en charge le Familia. Ce lien cinéma fixe - cinéma itinérant est fréquent, notamment dans l'Aisne et la Somme.
Enfin, signalons qu'à quelques kilomètres de Villers-Bretonneux, il y avait aussi un cinéma à Boves








lundi 13 février 2017

Le Moderne du Pont de la Deûle et le Rio de Flers

Voici deux salles de cinéma situées pas très loin l'une de l'autre. Il s'agit du Moderne de Pont-de-la-Deûle, hameau appartenant à Flers-en-Escrebieux ou était situé également le cinéma Rio. 
Au Pont de la Deûle, nous trouvons donc le Moderne, situé au 2 rue du pont. Sa capacité est  de 300 places. La responsable est Mme Lespagnol. Il existe en 1950 mais disparaît en 1960. La gérante du cinéma est probablement parente avec les brasseries Lespagnol situées dans le même secteur. 
Un peu plus loin, à Flers-en-Escrebieux se trouve Le Rio au 112 rue Marceau Martin. Avec une capacité de 440 places, son responsable Jean Bochinsky. Il existe notamment en 1960 mais sa date de fermeture est inconnue.

Merci à l'ami Jean-Marie Prévost pour ces documents et informations

Ci dessous : une carte postale ancienne du Moderne situé en plein centre de la photo. On y voit très bien les photos posées sur la façade. En dessous, une vue streetView du même endroit. Enfin,dernière photo : une vue StreetView du bâtiment du Rio







samedi 11 février 2017

Le Modern de Annequin

Un programme du cinéma de 1934

Le cinéma était exploité dans les années 1930 par Mr Morieux. EN 1958, le Modern-Cinéma a été repris par Charles Crétel. Des séances se déroulaient régulièrement les samedis soirs et dimanches en matinée et en soirée. Le cinéma cessa son activité à la fin des années 1970. Le cinéma fut par la suite remplacé par un gallodrome durant plusieurs années.